Un lac incomparable

Le lac de Creno, ou Crena,  est le plus bas des lacs de Corse et le seul lac boisé entouré de pins laricio.

Situé dans la région des Deux Sorru, dans le massif du Monte Rotondo, le lac culmine à 1310 mètres au-dessus des villages de Guagno, Orto et Soccia. Il n’est accessible que par des sentiers de marche. 

D’une profondeur maximale de 6 mètres, le lac est alimenté par le ruisseau le Creno, qui se jette dans la rivière Fiume Grosso, affluent du fleuve Liamone. 

Un havre de paix au cœur de la forêt

Ce lieu est plutôt atypique comparé aux paysages de lac que l’on rencontre généralement en Corse. 

On se croirait presque chez nos amis québécois tellement il est différent des autres lacs!

Seul, à deux ou en tribu, la découverte du lac de Creno est un des incontournables indiscutables de la région. 

Réputé pour être le lac de Corse le plus facile d’accès, le lac de Creno est le seul lac de l’île couronné d’une forêt de pins laricio. 

A ce décor boisé viennent s’ajouter les nénuphars (en fleur en début d’été) qui le recouvrent en partie, créant un décor véritablement unique et envoutant.

Ce lac grandiose et plein de charme est vraiment un lac à part, différent des autres. 

Sa beauté qui se découvre au dernier moment lorsque les pins laricio s’ouvrent sur lui, enchantera petits et grands.

C’est aussi un endroit idyllique pour la pause pique-nique ou une petite sieste. Mais la baignade y est déconseillée et la pêche interdite.

 

lac de creno
nénuphars creno lac

Sa flore toute particulière

Implantés il y a une vingtaine d’années environs, la surface du lac est en partie couverte de nénuphars, créant un paysage encore plus relaxant en début d’été.

Outre la forêt de pins Laricio, le lac est entouré de petites pelouses remarquables qui se développent sur ses bergers et que l’on appelle pozzines.

C’est sur cet environnement particulièrement sensible que pousse aussi une petite plante carnivore rare et protégée, la Drosera à feuilles rondes, Drosera rotundifolia ssp. corsica. C’est une plante protégée sur tout le territoire national : le ramassage, l’utilisation et le transport sont interdits.

Appelé aussi le lac du diable à cause d'une légende…

La légende dit que le diable se cachait autrefois au fond du lac, sans doute pour échapper une fois de plus à Saint Martin, son grand adversaire. Il y en aurait été délogé par les prières d'un Saint homme, qui avaient eu pour effet de vider le lac de l'intégralité de son eau. Après la fuite du diable, le lac a retrouvé son niveau d'eau habituel. Désormais, l'endroit, aussi maléfique qu'enchanteur, est protégé par Saint Eliseo qui a sa chapelle de pèlerinage juste au-dessus, à 1500 mètres d’altitude. Traditionnellement, le pèlerinage de Saint Elisée se fait le 29 août : la cérémonie religieuse se termine par un apéritif et un pique-nique sur place ou autour du lac.

Accès au lac

Plutôt facile, son ascension se fera rapidement pour les plus sportifs ou tout simplement en douceur pour les moins entraînes (ou ceux qui traînent des ados grincheux derrière eux… Mais là aussi, on a une solution pour vous!)  

Plusieurs accès possibles :

  1. à pied, depuis Soccia
  2. à pied, depuis Orto
  3. à dos d’âne, depuis Soccia
 
Les randonneurs chevronnés qui trouveront cette randonnée “trop” facile, pourront continuer leur chemin vers la chappelle Sant Eliseo, les bergeries d’Izzola ou encore le lac de Nino.
 
lac creno