Merveilles naturelles de Corse, site d’intérêt écologique et inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco,  les Calanques de Piana sont un petit paradis aux trésors presque cachés. D’accord pour les visiter? Alors 3…2…1 partez avec notre guide pour visiter ce site incontournable.

De très nombreux endroits naturels méritent largement que l’on s’y arrête, afin de contempler et apprécier ce dont notre Mère Nature est capable de créer. La Corse, c’est le joyau de la Méditerranée. La beauté de ses paysages, la chaleur de ses terres qui invitent au voyage et à la découverte et cette envie irrésistible d’y retourner.

Visiter les Calanques de Piana est une étape à ne pas manquer lors d’un séjour sur l’île. C’est une pépite géologique de la Corse-du-Sud aux formes inattendues, où chacun laissera son imaginaire vagabonder et voir ce qu’il veut au gré de ses déambulations et de ses pensées.

Et bien nous voilà partis à la découverte de ce petit paradis sur terre !

Sommaire

Les calanques de Piana : qu’est-ce que c’est?

Les calanques de Piana (ou Calanche) sont la partie sud du golfe de Porto qui, avec le golfe de Girolata et la réserve naturelle de Scandola, est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. 

Côté terre, c’est une route étroite et tortueuse qui s’accroche en corniche à de superbes parois de granit qui tombent à pic dans la mer… Plutôt impressionnant pour les personnes pas très habitués aux paysages vertigineux.

Déchiquetées et burinées par l’érosion, les calanques donnent l’impression d’un musée de sculptures fantastiques immenses dans lequel vit tout un monde de formes toutes plus vraisemblables ou invraisemblables les unes que les autres.

Ainsi, les blocs creusés et sculptés sur ces hauteurs impressionnantes, plongent dans une mer intensément bleue et composent un bestiaire fabuleux qui dessine des silhouettes inattendues au gré de la disposition des Tafoni, les anfractuosités formées dans la pierre par l’érosion.

Le promeneur peut donc imaginer toutes sortes de personnages au gré des nombreuses randonnées pédestres balisées permettant d’apprécier toute la grandeur de ces rochers aux formes d’érosion particulières, à l’origine de ce paysage chaotique.

 

Petit plus : l’orthographe : Calanques? Calanches ou Calanche? 

Calanques, c’est le mot dans la belle langue de Molière. 

Calanche est en langue corse et est déjà écrit au pluriel : “che” c’est le pluriel en langue corse donc pas besoin de rajouter un S. 

Donc Calanches n’existe pas : ni en français, ni en corse.

Les deux orthographes, par contre, se prononcent bien de la même manière, [k].

randonneur vue des calanche de Piana

Les calanques de Piana, où ça se trouve?

Entre Porto et Piana, elles sont situées sur le littoral du centre ouest de la Corse, à mi chemin entre Calvi et Ajaccio. La zone s’étend de la pointe de Capo Rosso à la plage de Ficajola.

Visiter les Calanques de Piana ne se fait pas comme lorsque l’on visite un parc… Ça se mérite!

Il faut compter un peu plus d’une heure de voiture depuis Ajaccio par la route départementale D81 et votre excursion vers Piana vous permettra de découvrir sur le chemin les magnifiques paysages de Tiuccia, de Sagone et de Cargèse. A votre arrivée à Piana, continuez votre route en direction de  Porto, Ota.

C’est ici même que la route traverse ce petit chaînon montagneux, entre falaises et maquis touffu. Cette route, qui relie Cargèse à Porto, vous offre un spectacle des plus fabuleux de l’île.

Un petit secret que l’on vous partage volontiers, c’est que les formes dans les roches se dessinent et se découvrent plus facilement lorsque l’on fait le trajet dans le sens Piana vers Porto.  Mais il faut savoir que les Calanques de Piana se visitent de bien d’autres manières… 

Quelle est l’histoire des calanques de Piana?

Les calanques de Piana sont une formation rocheuse de granit alcalin rouge issu d’une activité volcanique  lointaine (complexe annulaire) dont les calanques marquent la partie haute d’un filon annulaire délimitant un complexe annulaire dont toutes les parties aériennes ont disparues.

Au XV° siècle, le territoire des calanques de Piana faisait partie de la piève de Salogna, territoire du domaine des Seigneurs de Leca, qui s’étendait de Propriano jusqu’à Calvi. A cause de l’opposition des seigneurs de Leca contre la domination génoise, ils furent massacrés. Leur château sera alors détruit pour mettre un terme à l’attachement de la population à leurs seigneurs et les Génois interdiront à tous les habitants de s’établir sur ces terres les forçant à l’exil.

Ainsi les terres de Piana furent désertifiées durant près de deux siècles. Et ce n’est qu’avec la recrudescence des attaques barbaresques et le déclin de Gênes que, grâce à la construction des tours de garde sur le littoral communicant par feux, et donc celle de Turghju, les terres furent peu à peu repeuplées.

Mais ce n’est qu’en 1713 que le village se verra reconnu paroisse.

Rocher du tribunal vue d'ensemble Calanche de Piana
route calanques piana

Comment se rendre aux calanques de Piana? (à pied, en voiture, en bus, par la mer, …)

On peut se rendre aux calanques en voiture par la D81 qui relie Ajaccio à Calvi. Attention, cette route est très sinueuse mais la vue est spectaculaire.

En bus, vous aurez une possibilité toute l’année au départ d’Ajaccio, sur la ligne Ajaccio-Porto-Ota.

A pied, si vous vous situez déjà sur le village de Piana, il faudra suivre la route D81 en direction de Porto environ 2 km après la fin du village. Vous aurez aussi la possibilité de rejoindre les calanche par un sentier au départ du village de Piana.

Quand se rendre dans les calanques de Piana? (conseils sur les saisons, les jours/mois/horaires…)

Site extrêmement apprécié des visiteurs en Corse, le site est très couru en période estivale. Les heures de couchers de soleil sont particulièrement appréciées et donc très fréquentées. A cette période, le paysage est intense et très ensoleillé (pas toujours idéal pour les photos selon les heures). Admirer la vue sur la mer depuis les calanques, c’est ressentir les vacances au plus profond de soi.

Au printemps, le maquis en fleurs contraste avec le rouge orangé des roches. Toute la nature environnante renaît et les journées rallongent. 

En hiver, le site est beaucoup plus intime, presque que là pour vous tellement le passage de voiture est rare. Les couchers de soleil se font très tôt (vers 17h30). Fait exceptionnel qui pourrait vous arriver : les calanques sous la neige! Oui, ça peut arriver! C’est alors comme si les calanques étaient saupoudrées de sucre glace… presque irréel, magique.

 

COUP DE COEUR

Mais notre coup de cœur va à l’automne. Le site est alors peu fréquenté même s’il reste du passage. Il offre alors une palette de couleurs plus variées qu’en été. La roche prend des couleurs étonnantes selon le temps qu’il fait : un orange intense les jours de beau temps, un ocre légèrement grisé les jours de pluie, et un rose violacé les jours de pluie lorsque celle-ci à cessé pour faire place au soleil couchant. Les couchers de soleil ces jours-là sont spectaculaires.

sunset calanques
coeur calanques piana

Où dormir proche des calanques de Piana? (camping, hôtels, camping-car, camping sauvage, gîte, etc…)

Piana ou Porto? C’est à vous de choisir! Mais en termes de distance, les campings les plus proches seront situés à Porto alors que les hôtels les plus proches seront à Piana. La gamme de camping va de 1 à 4 étoiles pour les campings et de non classés à 4* pour les hôtels, avec donc, une gamme de tarifs très variés également. Bref, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

Côté gîtes, une offre importante existe sur les deux villages. Vous trouverez également une offre locative en résidence de tourisme sur Porto.

Attention, pas de camping sauvage autorisé sur le site et les camping-cars sont invités à passer la nuit en camping.

Que peut-on voir dans les calanques de Piana? (roche, faune, flore, tours, curiosités…)

La formation géologique des calanques est exceptionnelle : roche magmatique, le porphyre rouge est mis en évidence par les eaux turquoise et le maquis vert-bouteille. La Corse est une île volcanique. Le porphyre rouge des roches des calanques a été sculpté par des centaines d’années de vents marins, de tempêtes et d’érosion. C’est la nature elle-même qui est à l’origine de cette œuvre géologique que l’on connaît aujourd’hui. Les calanques  font partie d’un complexe volcanique situé à près de 300 m au-dessus du niveau de la mer à son altitude la plus élevée, de là des paysages composés de roches dans les  nuances de rouge et de granits roses absolument grandioses.

Patrimoine mondial Unesco

Partie intégrante du golfe de Porto, les calanques de Piana, avec le golfe de Girolata et la réserve de Scandola plus au nord, sont inscrites depuis 1983 sur la liste Patrimoine mondial de l’Unesco.

En plus de cette inscription au Patrimoine mondial, les calanques sont une Zone Naturelle d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique de type 1 depuis 1985 (ZNIEFF).

 

La Tour de Turghju à Capo Rosso

Elle a été bâtie en 1608, en ce début du XVIIe siècle qui voit l’édification de la plupart des tours génoises de la façade occidentale de la Corse.  La région était alors soumise fréquemment aux razzias barbaresques venus le pillage des côtes et la collecte d’hommes, de femmes et d’enfants pour la traite d’esclaves pour l’Empire Ottoman notamment.

Elle communiquait avec trois autres tours : la tour d’Orchinu, la tour d’Omigna et la tour de Paomia (aujourd’hui Cargèse).

Nichée à 331 m d’altitude en aplomb au-dessus de la mer, elle offre une vue spectaculaire à 360° avec Cargèse et le golfe de Sagone, mais surtout sur le golfe de Porto et la réserve naturelle de Scandola. Côté montagne, la Paglia Orba se dessine sur les hauteurs.

On peut accéder à son sommet par un escalier situé à l’extérieur menant à une grande salle. Ensuite, il faudra emprunter un autre escalier à l’intérieur, très étroit, en mauvais état et sombre pour arriver jusqu’à la plateforme au sommet de la tour.

cœur calanche de Piana au creux des mains

Comment voir le cœur dans les calanques ?

En partant de Piana c’est le premier massif sur la gauche, pour vous aider à le repérer vous avez sur votre droite un renfoncement et à gauche sur le mur une borne kilométrique.

Ce cœur dans la roche visible depuis la route est l’un des spots les plus photographiés de la région.

cœur des Calanche de Piana artiste et pinceau
A la recherche d’autres formes…

Prenez vous au jeu!

Ainsi, partez à la chasse au trésor et essayez de retrouver toutes les formes façonnées par la nature au cœur de la roche des Calanche pour voir entre autres :

  • le cœur ou rocher des amoureux
  • l’évêque
  • la pieuse
  • la tortue
  • le tribunal
  • l’indien
  • les gargouilles…

Surtout n’oubliez pas de partager avec nous vos plus belles photos sur les réseaux sociaux!

#ouestcorsica

Et si vous voulez un peu d’aide, téléchargez notre brochure spécialement dédiée.

Quelles activités annexes proches des calanques de Piana? (randonnée, bateau, cheval, vélo, artisans, producteurs…)

Faire du canyoning dans les calanques de Piana 

C’est dans l’incroyable canyon du Dardu, situé au cœur des Calanques de Piana que vous pouvez pratiquer le canyoning lors d’une excursion très sportive et encadrée en canyoning (à voir avec des professionnels). Il s’agit de l’un des canyons les plus réputés de l’île de par sa beauté, sa riche biodiversité et la pluralité de ses obstacles. 

L’aventure est au rendez-vous dans les Calanques de Piana grâce à cette excursion réservée aux sportifs et pros du canyon (compter 7 heures tout de même) le long des parois en granite ocre et rose de ce décor spectaculaire. 

La particularité du Canyon de Dardu et ce qui en fait un canyon unique, est qu’il se termine dans l’eau. Retour obligatoire par la mer en bateau, jusqu’au port de Porto.

Malheureusement, il n’est pas praticable durant la saison estivale, à partir de juillet parfois même avant, son cours d’eau n’ayant plus assez de débit pour pratiquer cette activité.

 

Visiter les calanques de Piana en bateaux

La visite des calanques de Piana en bateau est également possible depuis Porto, Cargèse, Sagone et Tiuccia. À bord d’un bateau et pour une durée d’1h30 minimum, vous pouvez explorer ces incroyables formations rocheuses et admirer la flore endémique et la faune de la région. On peut aussi y faire des arrêts baignades, rentrer dans les failles et les grottes, un véritable enchantement et un dépaysement total. 

Beaucoup disent que c’est la plus belle façon de visiter les calanques de Piana. Oui c’est vrai, une des plus belles ! Le fait d’être en bateau vous donne l’impression d’être minuscule face à l’immensité des falaises, la vue sur les calanques est d’autant plus majestueuse que vous êtes à leur pied.

Chut…La grotte des Amoureux, uniquement accessible en bateau, offre un somptueux contraste entre le bleu de la mer et ce rouge volcanique de la roche.



capo rosso depuis la mer
vue du Capo d'Orto

Les randonnées dans les calanques de Piana

De nombreux chemins et randonnées jalonnent les calanques de Piana. Ici, notre petite sélection…

Le Capo d’Orto

Pour les plus sportifs, un sentier vous mènera au sommet du Capo d’Orto et de là au plus loin se dévoile les petits villages d’Evisa et d’Ota dans un écrin de maquis et de roche. 

Au-dessous, sous les pics s’étire le golfe de Porto avec ses majestueux paysages qui se distinguent par leurs couleurs contrastées qui vont du rouge au vert en passant par le bleu. A couper le souffle.

Le sentier muletier

Il vous offre un répit familial, une excursion au centre de la roche, d’accès facile et bien balisé. Il laisse apparaître en son début les pavés autrefois foulés par les animaux de charge. 

Cet ancien chemin qui reliait les villages d’Ota à Piana, serpente au-dessus du niveau de la route D81. Il se termine en descente, par escaliers jusqu’à arriver au niveau d’une statue de la vierge Marie, nichée au cœur de la roche.

Le conseil que nous pouvons vous donner est de commencer la promenade au niveau du stade municipal de Piana en tout début de Calanche. Dès que vous amorcerez la descente vers la route, repartez vers votre point de départ, cela vous évitera la route et le retour entre les voitures, nombreuses en saison.

La tête du chien

C’est le nom d’un rocher en bord de route qui, s’il est vrai qu’il ressemble à la tête de notre animal familier, est aussi le point de départ d’un sentier. La descente commence doucement puis un peu plus raide vers une esplanade rocheuse, non loin du fameux “château fort”. 

Un belvédère qui surplombe la mer et offre une vue dégagée sur le golfe de Porto, vers le Capu Seninu et ce fameux assemblage de roche, tel un dolmen géant, qui fait penser à un château fort. Il est également visible lors de la découverte des Calanche par la mer. 

Et si vous souhaitez découvrir plus de formes encore dans les calanques de Piana et jouer à celui qui les repère le plus vite, un dépliant spécifique décrivant les formes et leur emplacement ainsi que la légende des calanques est disponible ) l’office de tourisme Ouest Corsica qui le délivre gratuitement dans ses bureaux.

Est-ce que c’est gratuit?

Oui, si vous optez pour la visite côté terre. Vous pourrez alors emprunter l’un des sentiers qui serpentent dans les calanques. Et pour les plus pressés ou les moins sportifs, vous en prendrez plein la vue en voiture, la route passe au cœur même des calanques. Un petit arrêt est possible de même qu’une flânerie en bord de route. Attention tout de même, en été le trafic est important alors soyez vigilant!

Par la mer, il vous faudra louer un bateau (avec ou sans permis) au départ de Porto, ou monter à bord d’une navette pour une excursion maritime depuis Porto, Cargèse, Sagone ou Tiuccia.

Côté budget, il faut compter à partir de 75€ la demi-journée de location, et à partir de 25€/personne pour une excursion en mer.

L’alternative gratuite par la mer sera d’y aller en canoë ou bateau si vous en possédez un. Le paddle sera aussi possible au départ de Ficajola. Mais attention, seuls les sportifs pourront faire ce choix!

coeur calanques piana

Où se garer dans les calanques de Piana?

C’est là que ça se corse (sans jeu de mot!).

Les calanques sont un véritable parcours du combattant en voiture selon les saisons. Beaucoup de véhicules se garent dans des zones à l’intérieur des calanques qui ne sont pas dédiées à celà, créant de fait des difficultés de circulation pouvant engendrer des embouteillages. Un système de régulation du trafic existe pour éviter les embouteillages engendrés par les véhicules longs (bus, campings-cars, camions…)

Pour garer votre voiture, nous vous conseillons de laisser votre voiture au stade municipal de Piana, à l’entrée des Calanche et indiqué par un panneau en venant de Piana. En venant de Porto, nous vous conseillons un arrêt au niveau de la tête de chien ou 200 m plus loin, juste à l’entrée des Calanche.

Après, il vous suffira de marcher un peu, tout en restant extrêmement vigilant au trafic sur la route, le temps de rejoindre l’un des sentiers de randonnées des Calanche.

Où manger dans les calanques de Piana?

Un seul établissement est situé au cœur même des Calanche et c’est un bar/restaurant/boutique souvenir. La vue est spectaculaire sur le golfe.

Vous pourrez quand même rejoindre facilement Piana qui offre une gamme de restaurants plus variée et de commerces de bouche, avec des spécialités corses à mettre l’eau à la bouche. 

On recommande particulièrement tout ce qui tourne autour du brocciu, célèbre fromage emblématique de Corse, dont celui de Piana est réputé pour être le meilleur de toute l’île.

route des calanche de Piana
couple calanques

Qui peut visiter les calanques de Piana? (famille, sportifs, couple, contemplatifs, gourmands, amis…)

On peut facilement dire que les calanques de Piana, il y en a pour tout le monde : 

  • les familles pourront visiter facilement les calanche et jouer à rechercher les formes des rochers,
  • les sportifs partiront à l’assaut des grandes randonnées et du canyon
  • les contemplatifs préfèreront attendre le coucher de soleil pour faire des photos époustouflantes dignes d’Instagram
  • les amoureux

Les anecdotes sur les calanques de Piana

La légende des Calanche 

« Satan, l’ange déchu, tomba follement amoureux d’une bergère. Il l’observa des semaines durant du fond de l’enfer, s’en éprenant chaque jour davantage.

Un beau matin, il se présenta sur Terre et entreprit la conquête de la belle. Au lieu de céder au Prince de Ténèbres, la jeune femme l’insulta, le frappa et appela son mari. Ce dernier vint et se trouva saisi de rage. Il s’arma d’un bâton de chêne et administra une raclée au pauvre diable qui dut s’enfuir la queue entre les jambes. 

Le Diable ne chercha même pas à tuer le mari et la femme. Pensez donc ! c’eût été trop facile… Il décida plutôt de rendre l’endroit invivable.
Alors, il tapa, fendit, brisa et renversa, bref mis la roche sens dessus-dessous avec, cependant, une nette préoccupation artistique. 

Saint-Martin passa par là et décida de bénir les falaises. En constatant qu’il n’arrivait pas à en causer la fureur, il appela une vague qui caressa le rocher. Ainsi naquit le Golfe de Porto… »

Les vieux Corses affirment qu’avec un rien d’imagination, on aperçoit, entre autres, sculptés dans les falaises le berger, la bergère et son chien.

cœur calanche de Piana au creux des mains

Mots d’auteurs : ils ont écrit sur les calanques de Piana

Le prince Roland Bonaparte dans la note de son récit de voyage Excursions en Corse édité en 1891

« La route qui traverse cette région appelée Calanques, s’accroche pour ainsi dire aux parois des rochers …qui font communiquer toutes ces étroites vallées tombant dans la mer au milieu d’éboulements de pierres, qui de loin ressemblent à des scories, tellement elles sont boursouflées et remplies de cavités…. Au moment où nous entrâmes au milieu de cette forêt de granit pourpré, le soleil venait de disparaître derrière la ligne d’horizon… Nous avancions dans un clair-obscur qui faisait ressortir davantage les dentelures des crêtes rocheuses, se projetant sur le fond jaune d’or du ciel qui, au-dessus de nos têtes, passait par toutes les nuances du bleu pour arriver au noir. »

Guy de Maupassant “Le monastère de Corbara

« Je m’arrêtai d’abord stupéfait devant ces étonnants rochers de granit rose, hauts de quatre cents mètres, étranges, torturés, courbés, rongés par le temps, sanglants sous les derniers feux du crépuscule et prenant toutes les formes comme un peuple fantastique de contes féeriques, pétrifié par quelque pouvoir surnaturel. J’aperçus alternativement deux moines debout, d’une taille gigantesque ; un évêque assis, crosse en main, mitre en tête ; de prodigieuses figures, un lion accroupi au bord de la route, une femme allaitant son enfant et une tête de diable immense, cornue, grimaçante, gardienne sans doute de cette foule emprisonnée en des corps de pierre. »

Le coucher de soleil dans les calanques de Piana mythe ou réalité ?

Côté terre : il enflamme réellement la roche et ce n’est pas une légende. Selon la saison, vous pourrez essayer de capter le soleil dans le cœur même lors de sa descente sur l’horizon.

Selon l’endroit où l’on se trouve, les formes se découpent avec en arrière-plan, un dégradé de couleur rouge, orange, jaune, mais également violet et rose… C’est tout simplement à couper le souffle. 

Mais mieux que de le décrire, c’est de venir l’admirer. Alors, vous venez quand?

Côté mer : il embrase les falaises qui plongent dans la mer. Vous ressentirez la grandeur du site dans la fraîcheur du soir devant ses paysages passant de l’intense au doux, d’une ambiance romantique à une atmosphère énigmatique à l’aura presque onirique.

Les sites remarquables proches des calanques de Piana?

Après votre visite des Calanche de Piana, voici nos quelques conseils pour profiter encore un peu de la région Ouest Corse et de ses sites d’exceptions, à moins de 35 km.

  • En allant vers le sud : Cargèse et ses deux églises (rite latin et rite grec) est sans aucun doute un incontournable du coin. Village peuplé par les grecs, il en conserve encore aujourd’hui quelques traces.
  • En allant vers le nord : Porto et sa tour génoise, l’une des rares tours carrées de l’île. Station balnéaire d’Ota, Porto est historiquement un petit port marqué par la présence génoise et les invasions barbaresques.
  • Vers l’intérieur : Evisa, les piscines naturelles et la forêt d’Aïtone. Village de montagne célèbre pour sa farine de châtaigne dont il possède un AOP, Evisa est le point de départ menant à la forêt d’Aïtone et ses 1001 balades et randonnées, dont les très courues piscines naturelles.